Le visage de la prostitution en Suisse

La légalité de la prostitution en Europe varie d’un pays à l’autre. Certains pays se livrent illégalement à des activités sexuelles tarifées, tandis que d’autres les autorisent sous condition de ne pas favoriser le proxénétisme. La prostitution est légale et réglementée dans plusieurs pays européens notamment la Suisse.

La prostitution est légale et réglementée en Suisse. Il existe de nombreuses agences d’escort girl, généralement avec une réception et un accès à plusieurs studios. La prostitution de rue en Suisse est par contre  illégale, sauf dans les zones spécialement désignées des grandes villes. De nombreuses escortes opèrent par le biais d’annonces dans les journaux ou sur les sites d’annonces d’escortes. Généralement, une phrase revient souvent dans les annonces : « escort girl Genève pour des massages inoubliables ». Il est effectivement légal de promouvoir le «massage» dans les journaux.

Après avoir parlé prix et prestations, les prostituées vous donnent généralement rendez-vous dans des appartements loués. Le prix des escortes est plus élevé que dans plusieurs autres pays européens mais le service est de qualité. C’est d’ailleurs l’un des pays qui compte le plus d’escortes de luxe ! Il convient de noter que les escort girls en Suisse paient les impôts et la TVA pour leurs services et que certaines prostituées ont des appareils pour accepter les paiements par carte bancaire.

La plupart des escortes de suisse sont des femmes d’origine étrangères en provenance principalement d’Amérique du Sud, d’Europe de l’Est et d’Afrique. Ces dernières années, le nombre de prostituées a considérablement augmenté. Malgré la légalisation, de nombreuses escortes travaillent en Suisse dans la clandestinité la plus totale. Les autorités estiment qu’il y des milliers d’escort girls non déclarées en Suisse.

Le milieu de la prostitution en Suisse est donc bien développé et chacune des parties a l’air d’y trouver son compte. Cependant, le pays n’échappe toutefois pas à l’illégalité de certains individus qui voient la Suisse comme un eldorado pour gagner beaucoup d’argent en vendant leurs prestations sexuelles.

 

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *